Adenfi / Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?
Marc Enel /
Je m’appelle Marc Enel, j’ai 31 ans. J’ai grandi à Rennes, avec des origines Briochines. Passionné de sport, je suis touche à tout : judo, rugby, escalade, parkour sont des sports que j’ai adoré pratiquer, en parallèle des sports nautiques qui ont progressivement pris le dessus. C’est donc important pour moi de vivre près de la mer sans attendre le weekend de pouvoir en profiter.
J’ai suivi des études d’ingénieur pour obtenir le diplôme de Centrale Nantes en 2015, école reconnue dans le domaine de l’ingénierie maritime et navale. Ont suivi 5 années dans ce domaine où j’ai pu découvrir l’architecture navale, les chantiers de l’atlantique, et l’expérience à l’étranger dans une boite d’étude de navires innovants (Coupe de l’America, bateaux à foils etc).

A. / Pourquoi avoir décidé de t’orienter dans les énergies renouvelables ?
M.E. / Durant mes années post-diplôme, j’ai commencé à développer une conscience environnementale, et la pratique de sports outdoor y a fortement contribué car cela rapproche de la nature et rend évident le besoin de préserver les équilibres en place. J’ai donc commencé avec des petits gestes du quotidien, qui au bout d’un moment m’ont semblé insuffisants face à l’urgence climatique. La décision de devenir acteurs de la transition énergétique dans un domaine où je pouvais avoir une expertise du fait de ma formation m’est donc venu au moment de mon retour de l’étranger. J’ai exploré les possibilités dans le milieu naval, mais j’ai finalement opté pour suivre un Mastère spécialisé proposé par Audencia et Centrale Nantes, afin de mieux appréhender les problématiques actuelles, trop souvent simplifiées.

A. / En quoi consiste ton métier ?
M.E. / Je suis analyste projet, c’est-à-dire que je suis chargé de collecter et synthétiser les données transmises par les clients souhaitant lever des fonds afin de les retranscrire au mieux à des investisseurs potentiels. Il faut pour cela bien appréhender les problématiques techniques et commerciales du marché considéré, en se tenant au courant des actualités.
Je suis en charge d’un projet porté par une société Sud-Africaine qui a développé une solution innovante de recyclage de plastique. Nous l’accompagnons dans sa levée de fonds afin de l’aider à exporter son modèle dans les pays développés comme dans les pays en voie de développement.

A. / Après quelques semaines passées chez Adenfi, quelles sont tes premières impressions ?
M.E. / L’ambiance est super, car elle allie professionnalisme, bienveillance et amitié parmi les membres de l’équipe. J’ai donc rapidement été à l’aise dans cet environnement. L’équipe me guide dans mes projets, tout en étant disponible pour répondre à mes interrogations. Et bien entendu pouvoir pratiquer avec les collègues des sports nautiques sur le spot à deux pas des bureaux m’a forcément conquis.

Marc Enel Equilibriste