Dans un contexte de transition énergétique, la réduction des subventions de l’Etat a fait évoluer les mécanismes de rémunération des énergies renouvelables. Les tarifs d’obligation d’achat évoluent vers un système de complément de rémunération pour la majorité des technologies.

Filière photovoltaïque au sol (> 5 MW)

La projection des prix de l’électricité d’un parc solaire lauréat à la 4ème période de l’AO CRE fait ressortir les points suivants :

•Les subventions ne représentent que 3% de la vente d’énergie
•Après 5 années d’exploitation, le parc solaire n’est plus subventionné du fait d’un prix spot supérieur au tarif de référence de l’AO CRE
•Après 12 années d’exploitation, les 3% de subventions versées sont intégralement remboursée
•Dans un contexte ou la bataille fait rage entre les énergéticiens, le graphique dévoile la capacité du solaire à ne plus être subventionné
•Le mécanisme de complément de rémunération couplé aux baisses des prix liés aux Appels d’Offres met en lumière la compétitivité de la filière photovoltaïque

subvention-photovoltaique

Éolien… vers l’extinction des subventions

La projection des prix de l’électricité d’un parc éolien lauréat à la 3ème période de l’OA CRE fait ressortir les points suivants :

•Les subventions ne représentent que 9,5% de la vente d’énergie
•Après 12 années d’exploitation, le parc éolien n’est plus subventionné du fait d’un prix marché supérieur au tarif de référence de l’AO CRE
•À la fin du PPA, les subventions versées ne représentent plus que 4,5% d’aide sur la vente d’énergie

En comparaison avec le solaire au sol, la filière éolienne nécessite encore beaucoup d’investissement pour s’affranchir complètement des subventions. Néanmoins, ces aides ne représentent désormais que 4,5% sur une durée de 20 ans d’exploitation et l’on peut raisonnablement penser que la baisse des prix d’AO couplée à l’évolution des technologies viendront rapidement rembourser l’intégralité des subventions.

subvention-eolien

Le mécanisme que nous évoquons est le complément de rémunération qui vise a compenser la rémunération du producteur lorsque le M0 filière mensuel est inférieur au Te (bid du producteur en AO). Ce mécanisme permet de transiter de l’obligation d’achat sur un tarif ouvert vers le marché de l’électricité avec un mécanisme de sécurisation (la subvention en quelque sorte).